programme

Publié le dimanche 17 mars 2013

La commune est le niveau de pouvoir le plus proche du citoyen et doit le rester, dans la transparence et l’égalité. La convivialité et la solidarité sont deux valeurs que nous cultivons et continuerons à cultiver au jour le jour ! Nous avons à cœur de nous mettre au service de notre commune et de ses habitants et non de nous servir de notre commune !

Action sociale, seniors & santé : Nous continuerons à développer et dynamiser les missions du CPAS et des services sociaux communaux, notamment… Permettre l’accès à une guidance budgétaire et énergétique et aux interventions du « Fonds Social Chauffage ». Continuer à mettre en valeur les repas du CPAS, à domicile ou à la « Table de l’Abbaye ». Ce restaurant est accessible à tous avec des repas chauds à prix démocratique favorisant la communication et l’échange entre citoyens, parfois isolés.

Permettre le développement du magasin de meubles de seconde main « Amay’nagement » en l’installant dans l’ancienne gare d’Amay. Promouvoir et faciliter l’emploi de langes réutilisables tant pour les nouveau-nés que pour les personnes âgées en lien avec la buanderie sociale. Développer encore davantage l’axe « vivre ensemble » à la Régie des Quartiers via des actions récurrentes telles que la Journée des voisins, ou ponctuelles (films-débats, sorties...), ou des services concrets (transport de meubles...).

Nous poursuivrons les partenariats fructueux avec divers intervenants, collaborations qui permettent notamment de… Sensibiliser les enfants à l’hygiène et à la santé (en collaboration avec l’ONE).

Réparer et relooker le mobilier de seconde main (avec l’EFT, Entreprise de Formation par le Travail « Côté cour »). Maintenir le partenariat avec SOFIE, société coopérative à finalité sociale qui recycle le petit électroménager. Créer une épicerie sociale. Transmettre les recettes de conserves de fruits et légumes (avec « Amay en transition » et « Grandir dans ma cité », en lien avec le potager communautaire).

Nous resterons attentifs à la santé et au bien-être de chacun-e, aux différents moments de sa vie. Entre autres actions : Inscrire les écoles (tous réseaux confondus) au programme européen « fruits et légumes à l’école » (distribution quotidienne et gratuite de fruits et légumes à l’intention des élèves). Organiser un cycle de conférences sur des thèmes de santé publique. Animer et soutenir le Conseil Consultatif des aînés et les propositions émises dans les différents ateliers (remarques de sécurité, enquête afin de prévenir les problèmes en cas de neige, de canicule…). Mettre à jour le répertoire des services à destination des aînés (compilé par le CCA).

Continuer à faire appel d’offres aux entreprises d’économie sociale, entre autres pour réfectionner les allées de cimetière, entretenir les abribus… Citoyenneté, information & participation : La commune est le niveau de pouvoir le plus proche du citoyen et doit le rester, dans la transparence, sans clientélisme ni passe-droits. Nous continuerons notamment à… Assurer la transparence des procédures d’offres d’emploi. Décentraliser certains conseils communaux dans les quartiers de l’entité. Favoriser le droit d’interpellation directe du citoyen au conseil communal. Accueillir les nouveaux habitants de la commune afin de leur faire connaître les principaux services et les divers organismes présents sur la commune (« Amay portes ouvertes »).

Entretenir la reconnaissance symbolique des personnes qui ont marqué Amay via les noms de lieux tels que « Place Ramoux », « Rue d’Italie », « Rue Alice Melin »…

Nous continuerons à encourager la participation des citoyen-ne-s à la vie de leur commune : tout le monde est gagnant lorsqu’on prend en compte les acteurs de terrain, les passionnés (amateurs ou spécialistes) et que l’on mobilise ces compétences de première ligne. Il y a lieu entre autres de… Continuer à impliquer les habitant-e-s dans la vie communale, entre autres via les commissions officiellement constituées telles que la CCATM (Commission Consultative d’Aménagement du Territoire et de Mobilité), le CCA (Conseil Consultatif des Aînés).

Soutenir les initiatives citoyennes et les bénévoles qui s’investissent dans des projets tels que le PCDN (Plan Communal de Développement de la Nature), les comités de quartier...

Développer les expériences de « Relais travaux » en concertation avec les riverains (informations aux riverains avant les travaux…). Développer davantage encore les contacts entre les autorités communales et les associations locales, les clubs sportifs et autres forces vives de la commune.

L’information étant une des conditions indispensables à la démocratie, nous veillerons à…

Informer régulièrement les citoyens sur l’état du budget, des projets… Mettre en ligne sur le site web de la commune les décisions prises durant les collèges et conseils communaux. Rendre le site internet communal plus complet et interactif, avec notamment des formulaires disponibles… Améliorer encore l’Infor’Ama (forme et contenu). Améliorer la visibilité des bâtiments et sites communaux (enseignes, fléchage...). Mettre en valeur les richesses patrimoniales. Engager un-e chargé-e de communication. Culture & tourisme :

L’animation culturelle d’une commune comme la nôtre est un élément essentiel du « bien vivre ensemble ». Nous continuerons à… Soutenir le Centre Culturel et ses multiples actions en synergie avec de nombreux partenaires (« Grandir dans ma Cité », la Régie des Quartiers, le CPAS, la bibliothèque communale, le service communal d’accueil extrascolaire, le « Squat » (local jeunes), Amay z’enfants...). Promouvoir la collaboration à l’organisation de manifestations tout public ou plus ciblées, telles que la Fête des enfants, la Journée sans voitures, la Fête de la jeunesse... Développer une politique jeunesse volontariste en allant à la rencontre des jeunes et en créant dans divers quartiers des espaces jeunes tels que le « Squat », avec un encadrement plus important. Encourager la fréquentation du Cyber Esp@ce. Mettre en place un marché bio et produits du terroir nocturne sur le site des Maîtres du feu. Aménager le site des Mirlondaines afin d’y accueillir les écoles pour y organiser des classes vertes (mares, nichoirs, découverte nature…). Organiser en alternance (une année sur deux) un « Parcours d’artistes » et une journée « Coup de Chapeau » afin de valoriser les artistes locaux. Le transfert du Musée du Cycle aux Maîtres du feu ainsi que la reconversion de la carrière d’Ampsin en Réserve Naturelle Domaniale, à la fois espace-mémoire des carriers et espace-nature de grand intérêt biologique, ont relancé la dimension touristique du site et plus largement de notre belle commune. Il en va de même pour le Musée communal, auquel le nouveau conservateur a su insuffler une belle dynamique. Nous continuerons donc à…

Organiser des visites guidées régulières, en français et en néerlandais, et promotionner nos produits touristiques.

Aménager et équiper deux espaces pour accueillir des mobile homes (un à Ombret et un aux Maîtres du feu).

Poursuivre les actions existantes sur le site des Maîtres du feu : les goûters d’anniversaire « clé sur porte » avec « Chasse au Trésor des Carriers » dans l’ancienne carrière, la randonnée annuelle des Maîtres du feu ou encore les balades contées à la Sainte-Barbe.

Soutenir les initiatives des bénévoles du PCDN (Plan Communal de Développement de la Nature), qui ont déjà à leur actif différents circuits de promenades pédestres fléchées (« Sentier’Ama ») ou à vélo (« Vélor’Ama »). Ces itinéraires balisés, commentés grâce à des panneaux et des fiches, offrent à tout un chacun la possibilité de circuits et visites autoguidés à la découverte du patrimoine naturel ou architectural.

Valoriser l’ensemble du patrimoine local via des actions telles que le « Beau vélo de RAVeL » qui permettent à la commune de rayonner au-delà de ses frontières.

Soutenir les nouveaux projets du conservateur du musée communal. Nous nous proposons aussi de…

Transférer « Tourism’Info » vers un local mieux situé et mieux aménagé (dans la Maison Hanoul) avec l’aide du Commissariat Général au Tourisme. Ouvrir Tourism’Info le samedi.

Installer à la halte nautique de Flône un panneau informatif situant les différents bâtiments touristiques et indiquant où se restaurer et où trouver des infos sur la commune.

Editer un document illustré, présentant les sites historiques et touristiques du centre d’Amay.

Valoriser les produits de la région via des paniers gourmands. Développer le partenariat avec la Paix Dieu de diverses manières, ainsi qu’avec la Maison du Tourisme (basée à cet endroit).

Soutenir la création sur Amay de gîtes, maisons de vacances et autres chambres d’hôtes.

Enseignement & petite enfance :

L’enseignement est une priorité absolue. C’est à l’école que se construit la société de demain. Nous continuerons à…

Soutenir les directions et les enseignants dans leurs missions, en veillant à stabiliser les équipes pédagogiques.

Améliorer les infrastructures.

Maintenir des petites écoles de quartiers.

Maintenir l’accès aux élèves (pour un coût modique) aux écoles de devoirs décentralisées (tous réseaux confondus), et l’accueil scolaire dès 6h30. Permettre aux accueillant-e-s de bénéficier d’une formation et d’un statut pécuniaire amélioré.

Promouvoir les écoles communales.

Valoriser l’apprentissage d’une seconde langue en proposant des activités extrascolaires (telles que des stages en néerlandais à la carrière d’Ampsin). Dès l’installation de l’ONE et de la « Maison des Moments de la Vie » en 2007, sur la Grand’ Place, nous avons souhaité remettre la politique de la jeunesse au cœur du village et initié de nombreux projets au bénéfice des générations futures. Nous continuerons donc à…

Favoriser les synergies et relations entre milieux d’accueil, Centre Culturel, Académie de musique, clubs sportifs et hall omnisports ainsi qu’entre écoles au-delà des réseaux.

Encourager les structures d’accueil de la petite enfance par le versement d’une prime annuelle de 100€ par place d’accueil agréée par l’ONE ainsi que par la fourniture (une fois par mois) d’un panier de fruits et de légumes aux accueillantes.

Améliorer l’offre en matière d’espace de jeux et de rencontres à l’intention des enfants. Après la plaine de jeu près du gymnase d’Amay, d’autres projets sont en cours dans le quartier du Préa, aux Maîtres du feu, dans le jardin communautaire de Rorive... Multiplier l’offre de stages de vacances (plaine des Mirlondaines, hall omnisports et Centre Culturel) durant les congés scolaires. Maintenir l’organisation actuelle des plaines des Mirlondaines (prix accessible à toutes et tous, transport en car communal).

Organiser les plaines de vacances en juillet et en août.

Continuer à développer les activités extrascolaires du mercredi après-midi « Mercredis & Cie » et élargir le nombre de bénéficiaires.

Organiser des stages « Nature » et « Nature en Néerlandais », ainsi que des classes vertes à la carrière d’Ampsin.

Redynamiser et développer les activités de la ludothèque (jeux coopératifs, animations diverses), en collaboration avec d’autres acteurs et bénévoles. Environnement & énergie :

L’environnement, c’est notre cadre de vie ! Le protéger, l’améliorer c’est augmenter notre qualité de vie au quotidien. Il conviendrait entre autres de…

Lutter contre les incivilités grâce aux gardiens de la paix, en privilégiant les actions préventives plutôt que répressives.

Encourager la collecte des déchets compostables (conteneurs à puce verts), le compost à domicile (lorsque c’est possible)… ou le bon vieux poulailler afin de continuer à réduire sensiblement le volume des déchets. Accompagner les personnes en difficultés par rapport au tri des déchets. Poursuivre le projet-pilote de conteneurs collectifs qui évite aux habitants des grands immeubles à appartements de stocker un encombrant conteneur à puce.

Mettre à la disposition des citoyens qui n’en possèdent pas de nouveaux espaces cultivables (jardins communautaires). Continuer à soutenir les bénévoles du PCDN (Plan Communal de Développement de la Nature) dans leurs actions concrètes de terrain. Développer le projet « Eco-Team » visant à sensibiliser le personnel aux bonnes pratiques en matière d’énergie et d’environnement (déchets, eau, énergie, mobilité…).

Fleurir et embellir les quartiers en collaboration avec les riverains et les Comités de quartier.

Dans une vision de protection de notre milieu de vie à long terme, nous veillerons à protéger les espaces verts, les zones naturelles, et à les gérer au profit de la biodiversité. Concrètement, nous serons attentifs à… Pratiquer une gestion différenciée des espaces verts (fauchage tardif, tonte différenciée, taille douce des arbres, recyclage des déchets verts, réduction des intrants chimiques...).

Diminuer l’application de pesticides et herbicides et adopter des techniques de désherbage alternatif.

Favoriser la plantation d’espèces d’arbres et de haies indigènes (via le Règlement Communal d’Urbanisme).

Créer de nouveaux vergers communautaires (derrière le hall omnisports) ou conservatoires (à Flône) et un rucher pédagogique (sur les Communes à Ombret).

Participer à des programmes de sauvetage d’espèces animales ou végétales telles que les hirondelles de rivage de la Gravière, ou encore l’opération « Combles et Clochers » (préservation des chauves-souris, chouettes effraies, martinets et choucas qui nichent dans les tours de la Collégiale). Réhabiliter le site de la Gravière (après le démantèlement des infrastructures de concassage) au bénéfice de la faune et des promeneurs. Assainir et réhabiliter le ruisseau de Bende, dès que l’égouttage du quartier aura été réalisé.

Créer des toitures végétales, des prés fleuris, des hôtels à insectes... Inscrire la Commune dans des projets "Kyoto-actifs" tels que l’Agenda 21 local.

L’énergie était une des priorités clairement définie et assumée dès le début de notre mandat 2006-2012. Nous poursuivrons les efforts entamés dès 2007 car il faut plus que jamais…

Donner la priorité aux investissements visant à réduire la facture énergétique des bâtiments publics (écoles, hall omnisports, Centre Culturel), à l’achat d’ampoules à faible consommation...

Mettre à disposition des Amaytois les compétences d’un conseiller en énergie (au Service Environnement) et d’un Tuteur énergie (au CPAS). Gérer de manière dynamique le cadastre des performances énergétiques des bâtiments communaux afin d’y réaliser des économies durables. Négocier les meilleurs prix d’achat d’énergie verte, pour la commune comme pour les citoyens (groupement d’achat).

Continuer à former des « éco-guides énergie » capables d’informer les citoyens sur les trucs et astuces URE, comportements et gestes quotidiens qui permettent à chacun d’économiser l’énergie sans gros investissements. Mettre à disposition des Amaytois des kits d’ampoules économiques, ampoules LED (afin de les tester avant achat).

Faire la promotion des énergies renouvelables via la construction de bâtiments scolaires et de logements de transit basse énergie. Recourir aux services du conseiller en énergie pour identifier les pertes énergétiques des bâtiments privés grâce à une caméra thermique.

Associer les élèves à l’utilisation rationnelle de l’énergie dans leur école, avec la collaboration active de leurs enseignants et du conseiller énergie. Revoir le Règlement Communal d’Urbanisme (RCU) en préconisant les économies d’énergie (maisons passives ou basse consommation) et en informer les habitants lors de la demande de permis de bâtir.

Encourager la mobilité verte (par des actions de sensibilisation grand public, des formations dans les écoles, une prime à l’achat d’un vélo électrique…). Poursuivre avec Credal et Proénergie les expériences de tiers-investisseur social (audit gratuit).

Réclamer à la Région wallonne des indemnités pour les nuisances liées à l’aéroport de Bierset, entre autres l’impossibilité d’installer des éoliennes sur le territoire de notre commune. Mobilité : Sans négliger certains aménagements routiers, il s’agit dès à présent de valoriser d’autres modes de déplacement plus doux afin d’améliorer la mobilité au quotidien. Dans ce cadre, il s’agit notamment de… Poursuivre le plan de réfection des routes et les entretenir.

Veiller à une meilleure rotation des emplacements de parking sur la Grand’ Place, celui derrière la poste permettant dorénavant un stationnement longue durée à deux pas du centre.

Promouvoir le co-voiturage via le site web de la commune et l’Infor’Ama. Renégocier avec les TEC une nouvelle répartition des lignes de bus, en tenant compte de l’accroissement de la population et des nouveaux lotissements.

Développer le service communal de mobilité (« Servibus ») en faisant l’acquisition d’un second véhicule afin d’élargir ses missions. Initier les élèves de 5ème primaire à la conduite sur route avec l’asbl Pro Vélo.

Développer de nouveaux itinéraires cyclables (entre autres à Jehay et vers certaines écoles) et se donner les moyens de pratiquer le vélo en toute sécurité.

Créer un atelier-échange de vélos et ainsi permettre à un enfant d’avoir un vélo pour 10 ans, toujours adapté à sa taille et à ses besoins. Continuer à octroyer une indemnité de 15c€/km pour le personnel effectuant les déplacements de service en vélo.

Continuer à organiser la « Journée sans voiture ». Réhabiliter des sentiers tels que ceux de Flône (Thier Philippart – chaussée Romaine) ou d’Ombret (rue Alex Fouarge - Grand-Route) au sein du projet « sentiers.be ».

Veiller à l’accès aux bâtiments publics des personnes à mobilité réduite (PMR). Finances, commerce & emploi :

L’assainissement des finances communales a été et reste une priorité incontournable. Sans elles, impossible de réaliser les projets qu’attendent les Amaytois. La situation financière d’Amay est meilleure qu’en 2006 mais la tutelle du CRAC (Fonds Wallon d’Aide aux Communes) suite aux dettes contractées par la majorité précédente est toujours effective et ces remboursements limitent les moyens d’actions pour les prochaines années. Dans le prolongement de notre action, qui a déjà permis de réduire de 28% la charge de la dette, nous continuerons à…

Gérer les finances de manière saine, prudente et transparente (comptes en équilibre sans nouvel endettement massif, meilleure adéquation des inscriptions budgétaires aux besoins des services…).

Maintenir le taux actuel des taxes communales.

Respecter les critères de modération budgétaire du CRAC tout en en modérant l’impact en remboursant une partie de la dette anticipativement. Rechercher d’autres sources de financement notamment les Partenariats Public-Privé (PPP).

Travailler en synergie avec le CPAS (achats groupés...). Participer à des projets pilotes tels que « Biodibap » ou les conteneurs collectifs. Garantir les conditions de travail du personnel communal et assurer leur avenir via un plan de nomination et/ou de promotion. Le commerce structure la ville, l’emploi structure la vie et la commune a un rôle à jouer dans ce double défi. Afin de soutenir l’un et l’autre, nous continuerons à…

Valoriser le commerce dans son ensemble par des manifestations de toutes sortes telles que la « Journée sans voiture », les « Beach Days »... Dispenser les commerçants amaytois de la double taxation poubelles. Nous veillerons aussi à…

Distribuer à chaque commerçant un sapin de noël.

Créer une Commission Consultative du Commerce et du Tourisme. Tenir à jour sur le site internet communal l’annuaire listant les commerçants et les professions libérales.

Remettre en fonction le système de diffusion musicale dans le centre d’Amay.

Intégrer les commerçants dans le « Parcours d’artistes » bisannuel. Logement, urbanisme & travaux :

Avec l’énergie, le logement représente le poste le plus important dans le budget des ménages. Les besoins en matière de logements accessibles financièrement restent importants, malgré la présence sur l’entité d’Amay de plus du quart des logements publics gérés par MCL (Meuse Condroz Logement), dont la plupart ont bénéficié récemment d’importants travaux de rénovation (toitures, isolation des murs, mise en conformité au niveau des installations électriques, sanitaires et incendie). En tendant vers l’objectif « Un logement décent pour tous », nous veillerons à…

Donner la priorité à la rénovation, à l’acquisition et au remaillage du bâti existant en favorisant la mixité sociale.

Faciliter l’accès à la propriété aux bas revenus via la formule de « Community Land Trust », où la propriété foncière (le terrain) est séparée de la propriété du logement.

Proposer des logements à l’Agence Immobilière Sociale (AIS) du Pays de Huy (ce type de contrat garantit au locataire un logement à un prix équitable et garantit au propriétaire un revenu régulier ainsi que la restitution de son bien en l’état). Revoir le Règlement Communal d’Urbanisme en mettant, entre autres, l’accent sur les maisons passives.

Créer de nouveaux logements de transit via l’ancrage communal. Négocier des logements publics et des logements de transit lors de projets privés tels que la rénovation du Prieuré.

Encourager les initiatives de type résidences-services, afin de permettre à nos aînés de vivre sereinement leurs vieux jours.

Limités par l’emprunt pour le stade, nous avons dû attendre 2010 pour retrouver des marges de manœuvre permettant de rencontrer des besoins criants (voiries, écoles, bâtiments communaux), voire de réagir à des situations d’urgence. La saine gestion financière nous a permis, entre autres, de multiplier par 6 les montants affectés à la réfection des routes et de réaliser différents travaux sur fonds propres. Dès 2013, avec de nouvelles perspectives financières, nous continuerons à…

Profiter dans la mesure du possible de certains travaux pour joindre l’utile à l’agréable, comme cela a été fait en créant un coin convivial à l’occasion de la réfection du pertuis de Bende suite aux inondations.

Exercer dès la conception des travaux un contrôle de qualité très strict et veiller tout au long de l’évolution du dossier au respect du cahier des charges.

Informer les riverains des travaux inclus dans le plan triennal (égouttage) mais aussi de la réfection des voiries dans le cadre du bail d’entretien. Refaire les allées des cimetières avec des matériaux durables et les entretenir.

Rééquiper les services en matériel (camions, outillage…), en particulier en matière de déneigement (achat d’un véhicule tout-terrain). Nous avons aussi pour projet de…

Démolir la classe préfabriquée du Préa et reconstruire une nouvelle classe durable et économe en énergie.

Construire en concertation avec les utilisateurs finaux une extension à l’école de Jehay (nouvelles classes maternelles, réfectoire, salle de gymnastique, salle des profs, sanitaires et divers espaces, aménagement d’un parking à côté de l’école).

Rendre la Grand’ Place plus conviviale.

Personnel & services à la population : En saluant le personnel communal dont le cadre est loin d’être en surnombre, nous veillerons comme nous l’avons fait depuis 2006 à… Garantir et améliorer les conditions de travail des membres du personnel et encourager la formation continue des fonctionnaires communaux. Valoriser les membres du personnel et les cadres via des évaluations régulières au sein d’un plan de promotion et/ou de nomination. Constituer une réserve de recrutement.

Services à la population :

Elargir les heures d’ouverture des services à la population. Améliorer le site internet communal en y intégrant davantage d’infos et de photos sur l’actualité communale, la vie associative, les projets… Sécurité & bien-vivre ensemble : La criminalité a diminué à Amay en 2011 (-41% selon les chiffres officiels de la zone de Police dont nous faisons partie). La lutte contre les petites incivilités et les dépôts sauvages est la plus active de la zone, pour ne pas laisser de sentiment d’impunité à ceux qui pourraient souiller notre commune. Nous continuerons dans cette voie et nous sommes décidés à... Continuer à améliorer la propreté et la sécurité de nos lieux de vie en recourant si nécessaire à l’usage de caméras vidéo pour lutter contre le vandalisme.

Valoriser le rôle de la police de proximité (agent de quartier plus visible et disponible dans son quartier de référence).

Sécuriser l’ancienne gare d’Amay en y installant « Amay’nagement » (magasin de seconde main) au rez-de-chaussée et un logement pour un concierge à l’étage.

Soutenir les asbl de terrain telles que « Intermissions » ou « L’Echalier » qui proposent des possibilités de médiation ou d’intervention dans certaines situations difficiles.

Assurer aide et suivi psychologique aux victimes en cas de besoin. Convivialité et solidarité sont des valeurs à cultiver au jour le jour ! Entre autres moyens pour améliorer les contacts entre voisins, la solidarité et l’aide mutuelle, nous nous fixons comme objectifs de… Rénover et redonner vie à la maison Hanoul en y installant Tourism’info (avec l’aide du Commissariat Général au Tourisme) et d’autres mouvements associatifs dans le prolongement de la Maison des Moments de la Vie. Mettre des locaux à la disposition des associations qui développent les relations intergénérationnelles et soutenir concrètement leurs initiatives citoyennes et participatives.

Aménager (à la carrière d’Ampsin, aux Maîtres du feu, à la halte nautique de Flône, au point de vue d’Ombret et ailleurs) des lieux de rencontre tels que terrains de pétanque, tables et bancs, barbecue (en collaboration avec l’EFT, le projet « Eté solidaire, je suis partenaire » ou la Régie des Quartiers). Développer les aspects rencontres au jardin communautaire de Rorive, en partenariat avec d’autres acteurs de terrain comme le PCDN, le cercle horticole, le Centre Culturel... et créer un autre jardin communautaire dans le quartier Al Bâche.

Développer l’axe « Vivre ensemble » à la Régie des Quartiers : « Journée des voisins », films-débats…

Apporter une aide logistique et un soutien concret aux fêtes de quartier via la publicité de ces événements et la mise à disposition de tables, bancs, gobelets réutilisables, château gonflable…

Rencontrer régulièrement les comités de quartier afin de permettre les échanges de bons procédés, d’entendre les attentes… Organiser et valoriser des actions et manifestations patriotiques entretenant le devoir de mémoire. Poursuivre le projet pilote d’accueil des gens du voyage sur un terrain délimité, équipé pour un nombre limité de caravanes, avec une personne de référence.

Continuer à subsidier le carnaval afin de permettre l’accès gratuit. En gardant à l’esprit qu’Amay s’inscrit dans une démarche globale, nous continuerons à…

Soutenir les organisations visant à entretenir les solidarités internationales et améliorer les relations Nord-Sud. Sensibiliser les écoliers aux produits issus du commerce équitable et des circuits-courts via des actions telles que « Croque ta pomme »… Utiliser et promouvoir des produits issus du commerce équitable et des circuits-courts.

Sport & jeunesse : Pas mal de choses ont évolué depuis 2006 dans le domaine du sport. Par exemple : la finalisation impérative du stade de la Gravière (avec l’impact que l’on sait au niveau des finances communales), la création du Centre Sportif Local Intégré… Comme cela a été fait tout au long de cette mandature, nous continuerons à…

Promouvoir la pratique sportive, en particulier chez les jeunes (psychomotricité, activités multisports hebdomadaires, stages pendant les congés scolaires, journée portes ouvertes en début de saison…). Développer la dimension « Sport pour tous » dans des projets tels que « Je cours pour ma forme ».

Inciter les aînés à la pratique de la gymnastique douce. Valoriser les clubs et leurs membres via la remise des « Mérites sportifs ». Revitaliser les gymnases communaux afin de désengorger le hall omnisports.

Soutenir le travail d’un animateur de rue (qui va à la rencontre des jeunes dans leurs heures de liberté) afin de développer des projets avec les jeunes. Créer d’autres espaces pour les jeunes sur le modèle du « Squat » aux Mirlondaines.

Organiser les « Fêtes de la Jeunesse » à destination des ados… En fonction des marges financières retrouvées, nous nous proposons de… Créer de nouvelles plaines de jeux, parcours à bosses ou VTT… Permettre le sport de proximité, où jeunes et moins jeunes peuvent se rencontrer : derrière le hall omnisports (circuit VTT et BMX), dans les bois d’Ombret (parcours VITA), sous le viaduc d’Ampsin (skate park)… Ces idées, ce sont les nôtres, ce sont les vôtres ! La participation citoyenne est une de nos valeurs fondamentales !