écolo j Huy-Waremme dénonce un couvre-feu inacceptable à Waremme !

Réaction d’écolo j Huy-Waremme à la décision du bourgmestre de Waremme, Jacques Chabot, qui vise à instaurer un couvre-feu dans les espaces publics de la commune.

Publié le jeudi 22 août 2013

Ce lundi 19 août, nous apprenions dans la presse la volonté de Jacques Chabot, bourgmestre de Waremme, d’établir un couvre-feu dans le parc des Mayeurs dès la nuit tombée. En cause : quelques débordements supposés et, surtout, des « bandes de jeunes qui s’adonnent au tapage nocturne ».

écolo j s’indigne contre cette limitation des libertés individuelles, d’autant plus intolérable dans une démocratie qu’elle vise de manière indirecte sa population « jeune ».

Une fois encore, quelques mois à peine après l’abaissement des sanctions administratives communales à l’âge de 14 ans, les jeunes se retrouvent stigmatisés. Le Parti Socialiste waremmien fait preuve d’un grand conservatisme qui traduit son impuissance à amener des propositions constructives et préventives à destination de la jeunesse.

Pour écolo j Huy-Waremme, en agissant de la sorte, le bourgmestre répond à un problème ponctuel par la diabolisation et l’exclusion des jeunes de l’espace public.

Nous déplorons également que cet arrêté ait été conçu de façon unilatérale par le bourgmestre, de manière totalement arbitraire. En effet, aucune concertation préalable avec les acteurs de terrain et associations de jeunes n’a été engagée (AMO, services de prévention, police, établissements scolaires,…).

Le seul effet qu’aura cette décision est de déplacer le problème vers d’autres lieux de la Ville et d’empêcher les jeunes, et les moins jeunes, respectueux et responsables, de profiter d’un des rares espaces verts en centre-ville.

En conséquence, écolo j Huy-Waremme propose plusieurs pistes de solutions :

1) Etudier la possibilité d’une présence d’éducateurs la nuit.

2) Réaliser un travail de sensibilisation et de communication entre les riverains et jeunes du quartier.

3) Mettre à disposition des jeunes des locaux ouverts, où ils pourraient organiser une vie associative qui leur serait propre – y compris la nuit !

Des mesures sécuritaires conservatrices et rétrogrades ne suffisent pas ! Il est temps d’agir de manière structurelle pour permettre à la jeunesse, y compris à Waremme, de s’épanouir…

Julie Faniel et Rodrigue Demeuse, coprésidents d’écolo j Huy-Waremme

Contacts

Rodrigue Demeuse, co-pésident d’écolo j Huy-Waremme

0494/90.59.19

rodrigue.demeuse@ecoloj.be

Julie Faniel, co-présidente d’écolo j Huy-Waremme

0498/78.20.86

julie.faniel@ecoloj.be

huy-waremme@ecoloj.be