7 sur 7, jeudi 15 octobre 2015

Le Collège échevinal d’Amay désormais Ecolo à 100%

Publié le jeudi 15 octobre 2015

Le Collège échevinal et la présidence du CPAS d’Amay seront désormais occupés par les seuls écologistes qui disposent de la majorité absolue dans la commune depuis les élections de 2012. Faisant face à une série de démissions dans le chef des représentants de la liste AmayPlus (MR et Indépendants), les Verts ont décidé de ne faire monter que des écologistes. "Nous sommes dans un moment-clé, la commune est sous tutelle, il va falloir négocier avec les autorités régionales et nous avons opté pour la continuité en octroyant la présidence du CPAS à un membre du Collège", a commenté le bourgmestre Jean-Michel Javaux.

Plusieurs mandataires locaux ont fait état de leur difficulté à combiner leur vie professionnelle avec la gestion de la commune. "Nous avons donc choisi également de faire monter des élus prêts à s’engager pleinement pour la commune. Il était prévu de mettre du sang neuf à mi-législature. Cela permet par ailleurs de féminiser le Collège qui compte désormais 4 femmes sur 5. Les femmes ont pris le pouvoir à Amay, c’est une bonne chose", a commenté Jean-Michel Javaux.

Hormis le problème récent d’engagement au service de la gestion communale, le bourgmestre affirme ne pas avoir de griefs particuliers à adresser à AmayPlus. "Nous venons les mains libres", dit Jean-Michel Javaux, selon qui toutes les options seront étudiées par Ecolo en 2018. Ce dernier souligne cependant le caractère "constructif" et "propositionnel" de l’opposition socialiste. "On est plus à l’époque de Javaux contre Collignon". Prendre le PS dans la majorité à ce stade aurait cependant conduit à une majorité de 22 sièges sur 23, a souligné le bourgmestre. Mais pour 2018, "rien de fermé, rien de privilégié", insiste-t-il.

AmayPlus a dénoncé, à travers son seul élu, Benoît Tilman, la "rupture unilatérale" de l’accord de majorité qui le liait à Ecolo depuis 2006.

Forum